Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Chiffres consolidés pour le CSE de Juin 2023

Bilan des chiffres communiqués pour le mois de mai 2023

N.B. Pour des raisons de confidentialité (information restreinte aux salariés de Capgemini), les chiffres sont masqués. Pour obtenir les tableaux chiffrés en clair, merci de vous adresser à votre représentant du personnel Capgemini CFTC.

Nous avons un effectif de 18716 salariés à fin mai 2023 (-65 versus fin avril).

Avec moins de nouveaux embauchés ce mois-ci, on voit que la tendance est à la prudence sur les recrutements, avec une baisse marquée par rapport à l’euphorie des 20 derniers mois. On est toutefois sur un niveau de recrutement très satisfaisant pour cette période de l’année.

Les démissions sont « raisonnables ».

 

Si on regarde depuis le début de la mandature, on voit que le marché avait digéré la phase COVID et avait rebondi assez fortement à partir de l’automne 2021. Ce marché s’est un peu détendu depuis début 2023 et notre taux de démission annualisé va revenir prochainement sur des valeurs plus nominales et plus en phase avec notre modèle.

 

Le niveau des fins de période d’essai est en revanche toujours sur des valeurs élevées, notamment les ruptures du fait de l’employeur.

 

On est sur les arbitrages des fins de périodes d’essai 4+3 mois pour les salariés embauchés en sept/oct/nov de l’an dernier (période très riche en recrutement).

Le niveau des licenciements et des ruptures conventionnelles est stable et contenu.

 

Les femmes démissionnant en général moins que les hommes, les périodes de baisse d’effectif sont en général favorables à une hausse du taux de femmes dans l’entreprise. On atteint ce mois-ci un nouveau taux record. On atteint ce mois-ci le taux record de 34,09%.

 

De par cette baisse de l’effectif global, le taux d’apprenti évolue lui aussi mécaniquement à la hausse et atteint aussi un nouveau record.

 

Dans le prolongement du mois dernier, on est toujours sur un déficit d’une centaine de stagiaires par rapport à l’an dernier, ce qui annonce une hausse plus modérée des effectifs en sept/oct par rapport à la même période de l’an dernier.

Chiffres d’activité

En mai, on est a peu près au niveau du forecast pour Appli. Plus précisément Apps, Sogéti et I&D sont dans les clous. FSSBU est légèrement en retrait par rapport à son forecast.

 

L’ARVE consolidé au niveau Apps pour mai est correct.

Comme les mois passés, il est contrasté entre APPS et SOGETI qui ont des résultats satisfaisants, et I&D et FSSBU qui sont à la traine.

A noter un nouvel indicateur côté APPS avec un taux d’ARVE au niveau Practices. C’est plutôt ce taux que suit la direction car il se concentre sur les opérationnels.

Sur la partie des jours non facturables, les taux ont été modifiés pour être en lien avec le nombre de jour totaux du mois, et non par rapport au total des jours non facturables. C’est un gros plus.

Par exemple en mai, nous sommes sur un mois qui a connu beaucoup de jours de congés (ponts accompagnants les jours fériés).

 

Mais avec le nouveau taux, on gomme plus facilement cet effet des congés sur les chiffres.

On peut aussi identifier plus facilement les écarts entre entités sur les taux d’intercontrat, ou de formation par exemple.

On voit par exemple que côté Sogeti, le niveau d’ARVE correct masque un taux d’intercontrat assez élevé mais un niveau de formation au raz des pâquerettes, là où APPS a des valeurs qui semblent meilleures…

Le niveau de signature est correct pour un mois aussi ‘troué’.

Warning : toutefois côté FS avec un Book to bill trop bas qui n’augure rien de bon… A vérifier que ce chiffre n’est pas erroné (les valeurs de FS étant déjà incomplètes sur d’autres points).

Nos infos vous intéressent ?

Recevez Notre NewsLetter !​