Conseils de DS avisé … pour salarié intimidé

Un de mes collègues délégué syndical d’une entreprise de services s’est récemment fendu de quelques conseils plein de bon sens pour de nombreux salariés désemparés par la situation sanitaire et/ou par le comportement de leur direction.

Situation plutôt favorable

La situation reste, dans une grande majorité des prestataires, informatiques ou autres, contrastée et souvent plus positive que la situation sanitaire :

  • Une grande majorité des projets se poursuivent
  • Hormis l’aérien ou l’automobile, la plupart des secteurs économiques du secteur tertiaire se portent bien même ceux ayant dépendance certaine envers un gros client
  • les facturations, les partenaires financiers, les retard de paiement ne posent pas de problème
  • La période de baisse d?EUR(TM)activité du 2e trimestre 2020 est compensée par le chômage partiel qui assure la prise en charge des coûts salariaux… pour ceux qui ont choisi cette option

Et pourtant …« On me pousse au départ ! »

  1. Certains de nos collègues ont été convoqués sans motif par leur manager :« il faut qu?EUR(TM)on parle?EUR? »
  2. La discussion a visiblement rapidement tourné vers des pressions à peine masquées pour pousser le salarié au départ de l?EUR(TM)entreprise, car la recherche de mission pour eux est « compliquée en ce moment » ou que « c?EUR(TM)est dur actuellement », malgré le fait que la Direction a indiqué ne pas avoir de difficulté économique !
  3. D?EUR(TM)autres se sont vus proposer une mission hors de leur bassin d?EUR(TM)emploi, à peine le confinement levé. On pourrait presque croire que l?EUR(TM)objectif est qu?EUR(TM)ils refusent la mission et que cela soit un motif de licenciement pour faute grave, pratique maintes fois constatée notamment dans les ESN (Entreprises du Secteur Nuémrique).
  4. A quand le tour des managers et autres collègues de structure ?

Conseils à suivre !

En tout état de cause, face à ces situations qui peuvent être stressantes, bafouant la bienveillance qu?EUR(TM)impose la situation actuelle, et souvent en désaccord avec la déontologie de chacun :

  1. Ne restez pas isolés, contactez vos représentants du personnel
  2. Ne refusez jamais une mission
  3. Assurez-vous de son existence : appel d?EUR(TM)offre, descriptif détaillé, copie du DC envoyé au client…
  4. Demandez l?EUR(TM)Ordre De Mission pour l?EUR(TM)étudier avant de donner votre réponse sachant que celui-ci doit doit détailler les frais
  5. Et bien sûr tracez tout cela par échange de mails, quitte à faire un CR par mail de votre entretien : « il faut qu?EUR(TM)on parle »

COMMENT R??AGIR ET SE FAIRE ACCOMPAGNER ?

Notre confédération a aussi donné ses conseils dans l’article ci-dessous : n’hésitez pas à nous joindre pour en parler !

Conflit au travail : que faire ? Comment réagir et se faire accompagner ?

 

 

 

D'autres articles ...

grève

La CFTC de Socotec en grève !

Ronald OSTROWSKI, élu CFTC au CSE SOCOTEC EQUIPEMENTS et délégué syndical groupe pour la CFTC … …nous informe indique qu’une manifestation a eu lieu hier

Formation

Mécénat de compétences chez Capgemini

Mécénat de compétences : c’est quoi ? Le mécénat se définit comme le soutien humain apporté sans contrepartie directe par une entreprise à une action

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Recevez les mises à jour régulières

Envie de progresser avec nous en apportant ta propre expérience ?

Nous pensons que oui ... car tu devrais être syndicaliste !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com