Agapé ou l’envie d’aider !

C’est quoi Agapé?

Agapé est le mot grec pour l’amour « divin » et « inconditionnel ». L’agapé, souvent comparée à la charité chrétienne est, pour Platon, la troisième forme que prend l’amour (éros, philia), c’est un amour désintéressé, sans recherche d’un enrichissement personnel, c’est donc l’amour pour l’amour c’est-à-dire l’acte de charité principalement.
« Le rôle des Agapé est de repérer les personnes qui sont en souffrance professionnelle ou personnelle dans l’entreprise.

C’est avant tout une posture d’écoute bienveillante, un échange en pleine confidentialité.

C’est un réseau de proximité

Le réseau AGAPÉ est ouvert à l’ensemble des salariés dans les entreprises, et non pas seulement aux adhérents du syndicat.

Faire partie du réseau, c’est refuser de rester passif face à la souffrance dans l‘entreprise.

Constitué d’adhérents volontaires formés à l’écoute et à la détection, AGAPÉ est un réseau de détection, d’entraide et d’écoute déployé comme réponse au mal être et à la souffrance des salariés dans l’entreprise. Que ce mal être soit liée au travail ou non. Face à la multiplication des cas de souffrances, à ses impacts directs sur la santé, il nous fallait impérativement combler un vide. AGAPÉ c’est un grand pas en avant dans l’action de notre syndicat sur le terrain, la poursuite de notre histoire, l’application de nos valeurs CFTC.

Gràce à ce réseau, et aux méthodes acquises, les agapés peuvent par exemple aider concrètement des personnes qui parfois croulent sous les problèmes qui s’accumulent : problèmes de santé, financier, personnel, de travail, comme ces personnes qui sont éloignées du travail pendant un temps et ont du mal à retrouver leur place à leur retour.

Comment nous aidons ?

Formé à détecter, à être à l’écoute et à accompagner, l’Agapé va surtout aider la personne à prendre conscience de ses difficultés et dans un deuxième temps, l’aider à mettre en place des actions pour rebondir. Nous travaillons avec des cahiers de ressources qui nous permettent de connaître les bons référents selon les problématiques, qu’elles soient de surendettement, d’addiction… » explique Agnes Hauenstein, à l’origine de ce réseau.

L’objectif est de tendre la main aux personnes afin qu’elles trouvent les ressources nécessaires pour rebondir. « La solution se trouve souvent dans les 10 mètres autour du salarié » Cette citation de Marie Pezé, docteur en psychologie, responsable de la consultation « Souffrance et travail », répond parfaitement à l’objectif du réseau Agapé.

Ce rôle complète celui des missions de Délégué de Proximité, DS, CSSCT. Reprenant le modèle des DSE, de la section CFTC HP, Agapé s’appuie sur un cursus de formation, un réseau national de volontaires bienveillant, et des ressources.

Formé à détecter, à être à l’écoute et à accompagner, il va surtout aider la personne à prendre conscience de ses difficultés et dans un deuxième temps, l’aider à mettre en place des actions pour rebondir. Nous travaillons avec des cahiers de ressources qui nous permettent de connaître les bons référents selon les problématiques, qu’elles soient de surendettement, d’addiction… » explique Agnes Hauenstein, à l’origine de ce réseau.

SICSTI et Agapé

Parce que l’Humain est au centre de toutes nos actions, qu’il est essentiel pour nous de tendre la main, le SICSTI CFTC a choisi en 2018 de déployer un réseau d’aide, d’écoute et d’accompagnement des salariés en souffrance dans l’entreprise. Son nom, Agapé. Détection, entraide et écoute constituent l’axe principal de cette action terrain.

Des infos sur le sujet avaient été placées ici mais nous comptons développer la démarche ici : https://cftc-sicsti.fr/cognizant2/infos/

Agnès Hauenstein, Coordinatrice nationale du réseau Agapé

D'autres articles ...

Protégé : test

Il n’y a pas d’extrait, car cette publication est protégée.

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Recevez les mises à jour régulières

Envie de progresser avec nous en apportant ta propre expérience ?

Nous pensons que oui ... car tu devrais être syndicaliste !